le bonnet de prêtre à cilaos

 le bonnet de prêtre

Aller au bonnet de prêtre n'est pas une mince affaire:

    1: il faut se lever tôt 5H30 pour un départ à 6H30

    2: il faut être prêt à se coltiner 42 km de virages (depuis St Louis jusqu'à Bras sec via Cilaos) .

Cette route est desservie par 3 tunnels (dont 2 qui doivent faire 200m chacunes). Ces tunnels sont tellement étroits qu'ils ne permettent pas aux voitures de se croiser.

 

Le bonnet de prêtre est  un éperon rocheux situé à la fin du charmant village de bras sec. Un sentier permet d'en faire le tour, la randonnée est prévue  durer 2H

Ce sentier peut également nous conduire à Palmiste Rouge (1 des 4 grands ilets de Cilaos, avec Cilaos, Bras sec et ilet à cordes)

 

Qu'on se rassure , nous ne ferons que le contourner, nous n'aurons pas besoin de l'escalader. Le sentier que nous empruntons est dans les herbes dans un premier temps. Mais très vite il s'élevera comme un escalier.

 

Une petite halte, pour admirer le paysage. Tranquillement , le soleil apparait dans Cilaos. Au premier plan le village de Bras sec, au milieu celui de Cilaos et au fond le piton des neiges sous le soleil. NB: le voile blanc en bas de la photo n'est pas un nuage, mais tout simplement de la fumée.

 

Une portion plate (clairière) est la bienvenue. La montée que nous venons de faire ne sera qu'un avant goût de la suite. L'endroit est superbe, occupé par la végétation uniquement.

le sentier sera ensuite bien plus difficile. Après avoir monté de nouveaux escaliers, nous descendons dans une ravine. Nous y ferons une pause bien méritée, et reprendrons un chemin plus plat, puisque nous longeons la ravine. Nous arrivons à une intersection. A gauche le chemin mène à Palmiste rouge, nous prenons à droite, par un chemin qui monte légèrement dans un premier temps. Le panneau , à l'intersection, nous indique que ce sentier peut être vertigineux, ce qui n'est pas fait pour nous rassurer, mais néanmoins nous met en garde.

 

Nous sommes sur le retour, cette portion est très sportive, entre marches d'escaliers de grande taille, pente forte tout en montée, à pic en corniche (mais plus ou moins masqué par la végétation), donc pas si impressionant que cela aurait pu être.

Après cet effort intense, nous retrouvons Cilaos, ouf !!!!!

 

Nous finissons sur une jolie petite route bitumée, qui va de Bras sec à Palmiste rouge, non content de laisser derrière nous le bonnet de prêtre.

une mosaïque de couleurs près de Bras sec. Un conseil , si vous souhaitez faire cette rando, faites le dans ce sens. Dans le sens inverse, certaines descentes peuvent être éprouvantes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site